Skip to navigationSkip to content

Retards de paiement dans l'industrie de la construction : le CPQ salue la mise sur pied d'un projet pilote

Publié le 10 août 2018
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Information additionnelle

Retards de paiement dans l'industrie de la construction : le CPQ salue la mise sur pied d'un projet pilote

Montréal, le 10 aout 2018 – Le CPQ salut l’annonce du ministre Robert Poëti, ministre délégué à l’Intégrité des marchés publics et aux Ressources informationnelles, visant à mettre en place un projet pilote dans le domaine de la construction pour encadrer et accélérer les paiements dans le cadre de la réalisation des projets publics.

«Il s’agit d’une initiative bienvenue pour venir régler une situation qui perdure depuis trop longtemps et qui met à mal plusieurs maillons d’entreprises impliquées quotidiennement dans la réalisation de nos ouvrages», affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. «Il restera à voir si ces nouveaux processus seront concluants, dans la perspective de pouvoir éventuellement les étendre et les systématiser aux plus grands nombres de donneurs d’ouvrage publics possible.»

Le CPQ souhaite donc que ce projet pilote fasse l’objet d’un examen rigoureux afin que les meilleures pratiques puissent devenir permanentes. L’annonce d’aujourd’hui, une première au Canada, viendra également placer les donneurs d’ouvrage public en position de pouvoir faire affaire avec des entreprises plus compétitives et plus concurrentielles, puisqu’elles auront les reins plus solides sur le plan financier.

Un leadership à poursuivre dans un autre dossier majeur : sortir le Québec d’une application bête et méchante de la règle du plus bas soumissionnaire

Le CPQ veut profiter de l’annonce aujourd’hui pour inviter à nouveau le gouvernement à faire preuve du même leadership, et de la même intention de se démarquer au Canada, en privilégiant des pratiques de sélection basées sur la qualité et la durabilité. Il veut rappeler à cet égard le consensus de plusieurs acteurs qui se sont exprimés cette semaine, dont le CPQ.

Consultez la lettre ouverte publiée le 8 aout 2018 Faudra-t-il un autre viaduc de la Concorde?

– 30 –
Source :
Nadine Légaré
Conseillère principale – Communications et relations médias
Conseil du patronat du Québec
[email protected]
Bureau : 514-288-5161 poste 243
Cell. : 514-265-5471

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec. www.cpq.qc.ca

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Retards de paiement dans l'industrie de la construction : le CPQ salue la mise sur pied d'un projet pilote

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements