Skip to navigationSkip to content

Relief et le Conseil du patronat du Québec interviennent pour soutenir les PME face aux enjeux de santé mentale

Publié le 21 mars 2022
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Information additionnelle

Montréal — le 21 mars 2022 : Le directeur général de Relief - Le chemin de la santé mentale, Jean-Rémy Provost, a annoncé aujourd’hui que l’organisme offrira un soutien aux PME en matière de santé mentale des employé.e.s, par le biais du programme Relief Affaires destiné aux PME et ce, avec la collaboration du Conseil du patronat du Québec (CPQ) dont le président et chef de la direction Karl Blackburn entend aider les PME à se prévaloir du programme.

Une enquête menée en février dernier à l’Université Laval par la Chaire de recherche Relief en santé mentale, autogestion et travail, propulsée par Beneva, auprès d’un échantillon représentatif de 1 004 travailleurs de PME au Québec et de 1 496 au Canada, a révélé que 55% des employé.e.s rapportent vivre avec un trouble de santé mentale et permis de constater plusieurs leviers d’intervention individuels et organisationnels à cibler. Il est important d’offrir davantage d’information aux parties — employeurs et employés.

Un monde du travail en mutation
« Le monde du travail s’est transformé ces dernières années en raison de la pandémie qui a exacerbé de nombreuses difficultés de santé mentale », a déclaré Jean-Rémy Provost. « Les plus récentes données témoignent de l’ampleur des enjeux et de la nécessité d’aider les PME à prévenir les difficultés et à assumer leurs responsabilités pour soutenir leurs employés. Le soutien à l’autogestion de la santé mentale constitue une piste prometteuse pour répondre aux besoins des personnes et des entreprises surtout dans le contexte d’un accès difficile à des ressources spécialisées. »

« Un employeur qui valorise le bien-être de son personnel en ressort gagnant sur toute la ligne. Investir dans la santé mentale permet de prévenir les cas d’épuisement professionnel. Il faut que les travailleurs puissent avoir accès à des ressources quand ils en éprouvent le besoin, d’autant plus que la pénurie de main-d’œuvre exerce une pression supplémentaire », explique M. Karl Blackburn, président et chef de la direction du CPQ

Des défis d’accès
Les impacts de la santé mentale représentent un enjeu certain chez les employeurs. Alors que plus de 99 % des entreprises canadiennes sont des PME, elles peuvent jouer un rôle important pour favoriser l’accès à du soutien aux travailleurs. Par contre, les moyens financiers limités peuvent assurément agir comme un frein. « Ce ne sont pas toutes les entreprises qui disposent d’un programme d’aide pour leur personnel et au-delà des programmes d'aide, les résultats de l’enquête suggèrent qu'une variété d'autres initiatives et de programmes dans les milieux de travail pourrait être bénéfique », de dire Simon Coulombe. « C’est un sujet sensible et il faut diminuer la stigmatisation qui est rattachée à la santé mentale et faire les efforts pour augmenter le bien-être des travailleurs. »

« Les PME doivent prendre les devants et assumer le leadership dans la prise en charge des enjeux de santé mentale au sein de leur entreprise, » d’ajouter Jean-Rémy Provost. « Il leur revient de favoriser un climat et un environnement de travail sain et sécuritaire qui encourage l’employé à faire de l’autogestion, c’est-à-dire, à prendre soin de lui-même. La santé mentale au travail est une responsabilité partagée entre l’employeur et l’employé. »

Grâce au partenariat entre le CPQ et Relief, les PME bénéficieront d’un rabais de 15 % sur le programme Relief Affaires. Pour plus d’information sur le programme d’aide au financement, visitez la page Web. De plus, les employeurs éligibles au programme de formation de la main-d'œuvre peuvent obtenir une aide financière pouvant atteindre jusqu’à 50 % des dépenses admissibles en faisant une demande auprès du bureau de Service Québec de leur région.

Le programme Relief Affaires
Le programme Relief Affaires s’adresse autant à la direction et aux gestionnaires qu’aux employés et accompagne les PME qui veulent faire de la santé mentale une priorité, en faisant tomber les tabous autour des maladies mentales, en outillant l’ensemble des membres de l'organisation et en réduisant les barrières à la recherche d’aide.

À propos de Relief - Le chemin de la santé mentale
Organisme à but non lucratif, Relief œuvre depuis 31 ans auprès des personnes vivant avec l’anxiété, la dépression ou la bipolarité et leurs proches. Relief offre également un service de soutien aux entreprises et organismes basés au Québec et ailleurs au Canada afin de les appuyer dans la création d’un environnement de travail sain, équilibré et sécuritaire en matière de santé mentale.

À propos du CPQ
Le CPQ représente et défend les intérêts de plus de 70 000 employeurs de toutes tailles œuvrant dans tous les secteurs d’activités et ce dans toutes les régions du Québec. Il intervient auprès des pouvoirs publics, des agents de la vie économique et de l’opinion publique afin de promouvoir un environnement d’affaires propice à la prospérité et à un développement économique responsable en Amérique du Nord et dans l’espace francophone.

À propos de la Chaire de recherche Relief en santé mentale, autogestion et travail – propulsée par Beneva
Grâce à la réalisation d’activités de recherche, de réseautage et de mobilisation des connaissances, la Chaire de recherche Relief, qui fait partie de l’Université Laval, favorise le développement des connaissances scientifiques sur l’autogestion, la santé mentale et la saine performance au travail et sur des façons de les soutenir. La Chaire a été rendue possible grâce au soutien financier de Relief et de Beneva, qui y consacrent respectivement 1 M$ sur 5 ans.

-30-

Pour renseignements :
Nathalie Roy
Consultante, Relations de presse
(514) 849-3622
[email protected]

Victoria Drolet
Conseillère principale – Affaires publiques et gouvernementales Conseil du patronat du Québec
(438) 888-3312
[email protected]

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Relief et le Conseil du patronat du Québec interviennent pour soutenir les PME face aux enjeux de santé mentale

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements