Skip to navigationSkip to content

Le CPQ souligne la nomination du nouveau Conseil des ministres

Publié le 18 octobre 2018
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Information additionnelle

Montréal, le 18 octobre 2018 – Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) tient à féliciter l’ensemble de l'équipe ministérielle assermentée aujourd’hui en présence du nouveau premier ministre élu, M. François Legault.

« Avec la nomination de ce Conseil des ministres diversifié, paritaire et représentant l’ensemble des régions, le gouvernement du Québec se dote d’une équipe dont la complémentarité des compétences, notamment en matière économique, représente un atout appréciable qui devra répondre concrètement et rapidement aux préoccupations du milieu des affaires », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

Pour des finances publiques résilientes

Parmi les différents ministres nommés aujourd'hui, nous tenons à féliciter l’équipe économique composée de MM. Éric Girard aux Finances, Pierre Fitzgibbon à l’Économie et à l’Innovation ainsi que Christian Dubé à la tête du Conseil du trésor. En s’appuyant sur ce trio qui peut compter sur une grande expérience professionnelle et des connaissances approfondies autant au niveau financier que du milieu des affaires, le nouveau gouvernement devra assurer des bases solides afin de résister aux chocs et de maintenir la vitalité économique actuelle. Les mutations de la technologie et de l’économie mondiale obligent le Québec à garantir un environnement d’affaires qui soit le plus compétitif et attrayant possible pour nos entreprises, autant sur le plan de la fiscalité que de la réglementation.

Main-d’œuvre : le défi économique numéro un

En regroupant deux ministères d’importance pour les employeurs du Québec, celui du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité, M. Jean Boulet, avocat en droit du Travail, devra s’attaquer sans tarder au défi numéro un des employeurs, à savoir, la disponibilité de main-d’œuvre. Par ailleurs, il devra s’assurer que la nouvelle Loi sur les normes du travail soit modelée davantage à la réalité des employeurs, qui portent déjà un fardeau réglementaire et législatif parmi les plus lourds en Amérique du Nord.

Pour aider à relever ce défi, nous saluons l’arrivée de M. Jean-François Roberge à l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. En fait, le système d’éducation joue un rôle clef dans la formation de la main-d'oeuvre d’aujourd’hui et de demain, qui doit être adaptée aux besoins du marché de l’emploi avec le concours des employeurs.

Le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, sous la gouverne de M. Simon Jolin-Barrette, devra aussi être mis à contribution pour faire face à ce défi pour notre prospérité, car près d’un quart des besoins en main-d’oeuvre de la prochaine décennie seront comblés par des travailleurs immigrants. M. Jolin-Barrette devra s’attaquer, entre autres, à un arrimage plus adéquat entre la grille de sélection du Québec et les besoins du marché du travail.

Défis publics et croissance verte

La nécessaire transition vers une économie sobre en carbone passe par l’action conjointe de plusieurs ministères et parties prenantes. À cet égard, nous saluons l’arrivée de M. François Bonnardel aux Transports, qui devra poursuivre le travail entamé avec la politique de mobilité durable, élaborée avec la collaboration des principaux acteurs du secteur et visant à améliorer l’efficacité et réduire l’empreinte environnementale des transports de personnes et marchandises.

Nous félicitons aussi Mme MarieChantal Chassé pour sa nomination en tant que ministre de l’Environnement et la Lutte contre les changements climatiques, de Mme Danielle McCann à la Santé et Services sociaux, de M. Jonatan Julien aux Ressources naturelles, M. Pierre Dufour aux Forêts, à la Faune et aux Parcs ainsi que de Mme Marie-Eve Proulx comme ministre déléguée au Développement économique régional. Les défis dans ces domaines sont fondamentaux afin d’assurer le bien-être de la population et de garder la santé économique de l’ensemble des régions sur la bonne voie tout en diversifiant les opportunités de prospérité du Québec.

Par ailleurs, M. Éric Caire au ministère de la Transformation numérique gouvernementale devra s’assurer d’une amélioration de la productivité des services publics en misant sur une plus grande agilité de l’appareil étatique.

Le CPQ souhaite aux nouveaux ministres le meilleur succès dans la réalisation de leurs mandats respectifs et leur offre sa pleine collaboration à cet égard. « Un gouvernement résolument en faveur d’une croissance économique dynamique, c’est ce que le Québec a besoin pour rester sur la voie du développement économique durable. Nous espérons que cette nouvelle équipe sera à la hauteur de nos attentes, de celles des employeurs du Québec ainsi que de celles de la population en général », de conclure, M. Dorval.

– 30 –

Source :
Nadine Légaré
Conseillère principale – Communications et relations médias
Conseil du patronat du Québec
[email protected]
Bureau : 514-288-5161 poste 243
Cell. : 514-265-5471

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Le CPQ souligne la nomination du nouveau Conseil des ministres

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements