Skip to navigationSkip to content

Nouveau cabinet ministériel à Ottawa : le Québec aux commandes

Publié le 26 octobre 2021
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Information additionnelle

MONTRÉAL, le 26 octobre 2021 – À la suite du dévoilement du conseil des ministres au fédéral ce matin, le Conseil du patronat du Québec (CPQ) est content de voir le Québec bien représenté. Les responsabilités qui ont été confiées aux Québécois nommés sont stratégiques et déterminantes pour l’avenir du pays. Plusieurs ministres sont affectés à des portefeuilles économiques et pourront soutenir la relance économique et les entreprises.

Soulignons d’abord la nomination de Mme Mélanie Joly, déjà solide sur le plan économique, qui deviendra ministre des Affaires étrangères. Elle saura renforcer le leadership politique et économique du Canada à l’international. M. François-Philippe Champagne, quant à lui, poursuivra son excellent travail comme ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie. M. Steven Guilbeault sera désormais ministre de l’Environnement et du Changement climatique. Il est l’homme tout indiqué pour relever les ambitieux défis du pays. Le CPQ se réjouit aussi de voir M. Pablo Rodriguez reconduit comme lieutenant du Québec et nommé à nouveau au ministère du Patrimoine canadien. Marie-Claude Bibeau retrouve le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

Autre bonne nouvelle, M. Jean-Yves Duclos qui se voit confier le portefeuille de la Santé, saura démontrer une sensibilité particulière aux transferts en santé aux provinces. Finalement, un nouveau visage fera son entrée au Conseil ministériel : Pascale St-Onge. Elle héritera du ministère des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. Le CPQ est impatient de travailler avec cette nouvelle venue pour la relance économique des régions.

« Les intérêts du Québec seront bien servis avec ce nouveau cabinet ministériel. Nous pourrons reprendre le travail alors qu’il a fallu patienter plusieurs semaines pour connaître nos prochains collaborateurs. La pénurie de main-d’œuvre, les délais d’attente pour les nouveaux arrivants, la réforme promise de l’assurance-emploi et la montée de l’inflation sont quelques-uns des enjeux auxquels il faut s’attaquer rapidement », résume Karl Blackburn, président et chef de la direction du CPQ.

Le CPQ a aussi hâte de travailler avec les autres ministres de nature économique notamment du Travail, du Tourisme, de l’Immigration, des Infrastructures, de l’Emploi, des Transports et des Ressources naturelles.

-30-

Source : Victoria Drolet
Attachée de presse
Conseil du patronat du Québec
[email protected]
Tel. : 514-288-5163 Cell. : 438-888-3312

À propos du CPQ : Créé en 1969, le CPQ est une confédération de près de 100 associations sectorielles et de plusieurs membres corporatifs (entreprises, institutions et autres employeurs). Il représente ainsi les intérêts de plus de 70 000 employeurs, de toutes tailles et de toutes les régions, issus des secteurs privé et parapublic.

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Nouveau cabinet ministériel à Ottawa : le Québec aux commandes

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements