Prix de carrière du CPQ

Le prestigieux Prix de Carrière du CPQ, qui en est cette année à sa 36e édition, a pour but de souligner l’apport exceptionnel d’une personnalité à la société québécoise. Au fil des ans, il a notamment été remis à André Chagnon, Jean Coutu, Paul Desmarais père, Bernard Lemaire et Guy St-Pierre, pour n’en nommer que quelques-uns.


LE LAURÉAT DE L’ÉDITION 2018 : MONSIEUR JEAN-PIERRE LÉGER, président du conseil d’administration, Fondation St-Hubert.

Né en octobre 1945, M. Léger a littéralement grandi dans les cuisines du restaurant fondé en 1951 par ses parents où il a occupé tous les postes. C’est en 1991 qu’il accède à la présidence de l’entreprise familiale et il en deviendra le principal actionnaire en 2002. Sous sa gouverne, l’entreprise ne cessera de croitre en augmentant la qualité de son service et en diversifiant son offre alimentaire, notamment en produisant et en distribuant plusieurs items en épicerie.

Sous son leadership, en plus de l’implantation de nouveaux concepts dans ses restaurants, il a développé plusieurs projets innovateurs. Ses établissements ont été parmi les premiers à offrir à leurs employés et clients un environnement sans fumée, et ce, un an avant la loi, ainsi que du poulet de qualité supérieure refroidi à l’air. Il s’est également impliqué activement dans une proposition de projet afin d’offrir du poulet sans antibiotique, tout en continuant à participer à divers projets de développement durable, en plus d’être partenaire fondateur du circuit électrique alimenté par Hydro-Québec.

Très actif dans sa communauté, M. Léger juge important d’établir un rapport étroit avec les différents organismes qui œuvre à soutenir la santé, l’éducation, la recherche et l’égalité sociale. Il siège également au sein de plusieurs conseils d’administration et participe à différentes campagnes de financement venant en aide aux familles notamment.

> Voir remerciements lors de la remise du prix

> Autres lauréats du Prix de Carrière du CPQ