Plan directeur 2018-2023 de Transition énergétique Québec – « Le gouvernement reconnaît que l’avenir se bâtit avec les entreprises, mais il faudra leur consacrer des conditions plus favorables à l’investissement », estime le CPQ

Montréal, 11 juin 2018 – Le Conseil du patronat du Québec (CPQ) accueille favorablement le premier plan directeur de Transition énergétique Québec (TEQ). Au sein de la Table des parties prenantes (TPP), Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ, a pu apprécier le travail accompli par l’équipe de la présidente-directrice générale, madame Johanne Gélinas.

Le CPQ tient à féliciter TEQ pour être parvenu à échafauder un premier plan, certes perfectible, mais rigoureux, adéquatement concerté avec les autres ministères, et ce, dans des délais très serrés.

Un plan bien documenté et cohérent

Le CPQ veut notamment souligner la cohérence du plan avec la Politique énergétique 2030 du gouvernement et le Plan d’action 2018-2023 de la Politique de mobilité durable 2030 du gouvernement.

« Le CPQ réclamait depuis quelques années le retour d’un point de chute pour assurer la cohérence de nos cibles et de nos programmes en efficacité énergétique, où les entreprises et les citoyens pourraient trouver des prescripteurs de solution et des services techniques selon une approche client », déclare Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. « On s’en approche à grands pas aujourd’hui, et l’ensemble des parties prenantes pourra bâtir sur ce premier plan, où le rôle de chacun, incluant les distributeurs d’énergie, est valorisé et reconnu ».

Entre autres, le CPQ retient positivement l’équivalent de 6 milliards d’investissements sur 5 ans et l’accent mis par TEQ sur le soutien à l’innovation et l’accompagnement des entreprises, en plus de reconnaître la contribution économique de plusieurs filières en énergie renouvelable.

Plan directeur 2023-2028 : les objectifs se définissent maintenant

S’il accueille favorablement ce premier plan directeur et offre sa pleine collaboration pour sa mise en œuvre, le CPQ cerne déjà deux enjeux :

  • Le cadre financier consacre plus de 40 % de ses mesures au transport et à l’aménagement du territoire, où les enjeux sont énormes. Cependant, même si plusieurs propositions émanant de l’étude « La contribution du transport des marchandises à la prospérité du Québec », dévoilée en mars 2017 par le CPQ et ses partenaires, ont trouvé écho auprès de TEQ, le CPQ note que la part vouée au transport des marchandises n’est que de 4 %.
  • Le bâtiment hérite de plus de 15 % du budget afin de stimuler sa conversion énergétique, ce que le CPQ voit d’un bon œil; par contre, on ne consacre que 12 % à l’industrie dans le plan 2018-2023.

« Il n’est certes pas aisé de trouver un équilibre entre les différentes clientèles visées et tout plan d’action implique de faire des choix. Toutefois, l’intensité énergétique des clientèles industrielles et du transport commercial, si on veut en améliorer la productivité, justifierait selon nous qu’on leur consacre davantage », estime Yves-Thomas Dorval. « Au cours des prochaines années et de manière pérenne, il est fondamental de se donner les moyens de traiter les entreprises en partenaires en créant des conditions favorables à l’investissement en transition et en efficacité énergétique ».

Le CPQ veut également revenir sur l’importance d’évaluer régulièrement le rapport coût/bénéfices des différentes mesures, de même que de moderniser les normes et règlements, ainsi que l’agilité globale de l’État, notamment en ce qui a trait à la Régie du bâtiment et à la Régie de l’énergie.

* * *

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

-30-

Renseignements et entrevues :
Nadine Légaré
Conseillère principale – Communications et relations médias
Conseil du patronat du Québec
[email protected]
Bureau : 514-288-5161 poste 243
Cell. : 514-265-5471