Le taux moyen de cotisation pour le régime santé et sécurité du travail en 2019 demeurera stable

Le mot du PDG du CPQ, Yves-Thomas Dorval | 22 mai 2017

yves-thomas-dorval_150pxLe CPQ (Conseil du patronat du Québec) croit que le maintien du taux moyen provincial en santé et sécurité du travail, annoncé pour l’année 2019 par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), permettra une certaine stabilité pour les employeurs.

Grâce aux efforts constants des employeurs du Québec en matière de prévention et de gestion du régime, le taux moyen de cotisation pour les activités de santé et sécurité du travail de la CNESST a diminué significativement au cours des dernières années et il sera le deuxième plus bas depuis 1985, soit 1,79 $ par 100 $ de masse salariale assurable en 2019.

L’approche et l’implication des employeurs québécois en matière de prévention portent leurs fruits, car elles ont historiquement donné des résultats probants et contribuent au maintien d’une main d’œuvre en santé. Il faudra toutefois maintenir un haut niveau de vigilance pour le futur en raison du contexte financier et, surtout, pour contrer la légère hausse du nombre de lésions professionnelles enregistrée depuis 2016 ainsi que l’augmentation des coûts liés à la réparation.

Par l’entremise, notamment, de ses interventions et de son leadership au sein du conseil d’administration et de la gouvernance de la CNESST, le CPQ continuera de joindre ses forces aux efforts de prévention et de saine gestion du régime. Il a d’ailleurs enjoint la Commission de mener une analyse beaucoup plus approfondie des causes relatives à l’augmentation des lésions et de proposer des solutions à l’augmentation des coûts, en particulier concernant la surdité qui génère à elle seule une grande partie des augmentations.

Parce que chaque accident en est un de trop, la vigilance est de mise et le CPQ invite les employeurs à innover constamment en matière de prévention dans leur organisation. Il est essentiel de conserver les environnements de travail sécuritaires pour tous les travailleurs.