Politique de gestion des commentaires pour les médias sociaux

Le Conseil du patronat du Québec (le Conseil) a pour mission de s’assurer que les entreprises disposent au Québec des meilleures conditions possibles – notamment en matière de capital humain – afin de prospérer de façon durable dans un contexte de concurrence mondiale. Le Conseil se réserve le droit de participer à toute conversation ou d’y intervenir, si nécessaire. Les réponses fournies par le Conseil aux questions des internautes sont valides à la date de leur publication.

Disponibilité des représentants du Conseil sur les médias sociaux

Les comptes médias sociaux du Conseil et de ses représentants ne sont pas surveillés en tout temps. La présence sur les médias sociaux est assurée pendant les heures normales de travail au Conseil, soit du lundi au vendredi entre 8 h 30 et 17 h 00.

Contenus acceptés

Les commentaires respectueux qui sont pertinents dans le cadre des conversations qui ont cours sur nos médias sociaux sont les bienvenus. Toutefois, le Conseil se réserve le droit de supprimer le type de commentaire suivant:

  • Les commentaires incitant à commettre des actes illégaux (dont la violation des droits d’auteur) ou contenant des liens vers quoi que ce soit d’illégal;
  • Les commentaires qui violent les lois et règlementations québécoises et canadiennes;
  • Les déclarations diffamatoires ou qui pourraient l’être;
  • Les commentaires désobligeants fondés sur la race, le genre, l’orientation sexuelle, l’origine nationale ou ethnique, la citoyenneté, l’emploi ou l’état de santé;
  • Les commentaires non respectueux des autres participants et de leurs points de vue;
  • Les commentaires contenant des renseignements personnels susceptibles de révéler l’identité d’un citoyen autre que l’auteur du commentaire;
  • Les commentaires contenant des jurons gratuits ou excessifs;
  • Le matériel pouvant être jugé obscène, pornographique, vulgaire ou offensant;
  • Les commentaires envoyés à répétition, car ils nuisent aux échanges;
  • Les commentaires comportant une suite de caractères spéciaux (ex. : ###***!), qui peut être sujette à interprétation;

  • Les commentaires qui font référence à des activités illégales ou qui en encouragent la pratique ou qui contrevient à toute loi, règlement ou ordonnance gouvernementale ou qui fait la promotion d’une information qui est fausse, trompeuse, illégale ou qui promeut une conduite illégale ou incite à la violence;
  • Les commentaires qui ne respectent pas le droit à la confidentialité et le droit d’auteur, le libelle diffamatoire et toute autre déclaration obscène, diffamatoire, séditieuse, blasphématoire ou donnant ouverture à des poursuites;
  • Les commentaires qui font la promotion ou qui défendent des intérêts de nature commerciale ou politique (y compris des liens vers d’autres sites Web);
  • Les commentaires dans une autre langue que l’anglais ou le français;
  • Les commentaires non pertinents ou hors sujet.

Confidentialité, impartialité et avis non-responsabilité

  • Le Conseil ne peut répondre à des questions qui enfreignent ses règles d’éthique et de déontologie.
  • Le Conseil suit les comptes qu’il juge pertinents à son mandat. Suivre un utilisateur ne signifie pas que le Conseil endosse ou appuie ses propos.
  • Le Conseil n’est pas responsable du contenu des sites sur lesquels pointent des hyperliens publiés dans ses messages et dans les commentaires publiés dans nos médias sociaux. Lorsque nous publions dans nos messages des hyperliens menant à un autre site que celui du Conseil, c’est que nous jugeons que l’information qui s’y trouve est pertinente pour nos abonnés. Il ne faut pas y voir un biais favorable de notre part ni une quelconque forme d’appui implicite ou explicite à l’égard du propriétaire du site en question et de son contenu.
  • L’auteur d’un commentaire dégage le Conseil de toute obligation, réclamation, action et dépense d’un tiers (y compris des frais juridiques selon la formule procureur-client), notamment en ce qui concernerait le défaut, par l’auteur, de respecter le droit à la confidentialité et le droit d’auteur, ou la publication d’un libelle diffamatoire ou de toute autre déclaration obscène, diffamatoire, séditieuse, blasphématoire ou pouvant donner ouverture à des poursuites d’un tiers.

Langue utilisée

Nos messages sont publiés en français. Nous nous laissons la possibilité de partager du contenu en anglais provenant d’autres partenaires lorsque cela est d’intérêt pour nos abonnés.

Mise à jour de cette politique

Le Conseil se réserve le droit de modifier ces règles d’utilisation lorsqu’il le juge approprié. La dernière mise à jour date du 1er août 2014. Si vous avez des questions concernant cette politique, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse [email protected]