Skip to navigationSkip to content

Rapport annuel 2010

Publié le 01 janvier 2010
+ Information additionnelle

Faits saillants

Participation active et engagée dans les débats et au sein des instances
[...] le Conseil du patronat a, plus que jamais, participé résolument à tous les grands débats et a représenté avec rigueur et pragmatisme les employeurs sur les principaux enjeux qui ont interpellé la société québécoise au cours des 12 derniers mois.

Représentation efficace et mobilisatrice auprès des parties prenantes
[...] En plus des rencontres annuelles avec les caucus des partis politiques à Québec et à Ottawa et de rencontres ponctuelles avec les ministres et les porte- parole de l’opposition concernés, le Conseil a entrepris ainsi différentes tournées, conjointement avec d’autres représentants patronaux, autour d’une série d’enjeux d’importance pour les employeurs [...].

Développement de contenus pertinents et pragmatiques
[...] La publication phare de la dernière année a été sans contredit le Bulletin de la prospérité du Québec, qui a permis, par une analyse rigoureuse et des données éprouvées, de brosser un portrait comparatif juste et global de la création de richesse et de la prospérité au Québec.

Communication dynamique et constructive avec ses publics cibles
Le Conseil du patronat s’est refait une beauté en 2010 en adoptant une identité visuelle moderne et dynamique, une nouvelle signature (« S’allier pour la prospérité ») et en augmentant sa visibilité sur Internet, en renouvelant son site Web (www.cpq.qc.ca) et en renforçant sa présence dans les médias sociaux. Ces gestes concrets, appuyés par des interventions soutenues et pertinentes sur des événements d’actualité, ont permis au Conseil du patronat d’accroître de 140 % sa présence dans les médias électroniques, la presse écrite et sur Internet afin de faire entendre la voix du milieu des affaires.

Une organisation en meilleure santé et avec une plus grande valeur ajoutée
[...] Le travail du Conseil du patronat dans ses dossiers d’intervention s’est traduit par ailleurs en résultats tangibles au chapitre de la situation nancière de l’organisme en 2010, l’exercice nancier ayant permis de dégager un surplus de 189 700 $ sur le plan de ses opérations courantes et de 279 422 $, une fois l’ensemble des obligations nancières prises en compte.

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Rapport annuel 2010