Skip to navigationSkip to content

Faire les bons choix pour nos aînés d’aujourd’hui et de demain

Publié le 09 décembre 2021
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Information additionnelle

La transformation démographique en cours, liée à une population vieillissante, et la question qui en découle, à savoir la façon d’arriver à combler les besoins d’aujourd’hui et de demain, posent de nombreux défis et créent diverses pressions économiques et sociales : impact sur la disponibilité des travailleurs, ralentissement de la croissance économique, besoins croissants en santé et en soins de longue durée, pression accrue sur les finances publiques, etc. Cette évolution exigera d’importants ajustements si le Québec souhaite maintenir le niveau de vie de sa population, de même que ses programmes sociaux. Toutes les provinces canadiennes et un grand nombre de pays de l’OCDE font face à ces enjeux. Cependant, la situation est plus problématique au Québec, en raison de la courbe démographique qui y est plus accentuée.

Les enjeux liés au vieillissement, qui étaient déjà fort préoccupants avant la pandémie de COVID-19, sont devenus encore plus urgents et d’actualité. La pandémie ayant entraîné des conséquences tragiques qui ont touché particulièrement les aînés1, elle aura permis de jeter une fois de plus la lumière sur les conditions de vie et d’hébergement inacceptables d’un grand nombre de personnes âgées au Québec, et sur les défis liés au fonctionnement du système. Pourtant, au fil des ans, le gouvernement provincial a instauré de nombreuses politiques sur le vieillissement, dans le but de permettre aux aînés de vivre plus longtemps à domicile et d’améliorer les soins et les conditions de vie des personnes hébergées en CHSLD2. De nombreux investissements publics ont également été faits suivant ces objectifs3. Malgré ces gestes, peu de progrès notables ont été constatés dans l’offre de soins et les conditions d’hébergement des aînés au Québec, comme l’a révélé la pandémie. De plus, les besoins vont s’accélérer au cours des prochaines années.

Dans ce contexte, le CPQ a souhaité réaliser une étude sur les défis entourant le vieillissement de la population et les meilleures politiques publiques à envisager pour les surmonter. Ces défis pourront peut-être même amener des opportunités économiques dans la province.

Tout comme le Québec s’est démarqué par ses politiques progressistes pour les familles et pour les femmes, il doit maintenant le faire pour les aînés. Il faudrait se donner collectivement les moyens de réussir cette transformation pour répondre aux besoins grandissants, tout en respectant des budgets forcément limités, et ce très rapidement.

Lire Faire les bons choix pour nos aînés d’aujourd’hui et de demain

Vous pouvez aussi télécharger le document PDF à partir de la colonne de droite. Sur téléphone intelligent et tablette électronique, cliquez sur «Information additionnelle» au haut de l'écran.

Pas encore membre du Conseil du patronat du Québec? Vous voulez faire partie de la solution et aider les employeurs du Québec à prospérer? Adhérez dès maintenant!

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Faire les bons choix pour nos aînés d’aujourd’hui et de demain

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements