Skip to navigationSkip to content

ÉTUDE - La contribution de l’écosystème d’affaires de la construction à la prospérité du Québec

Publié le 27 mai 2016
+ Information additionnelle

La Campagne PROSPÉRITÉ.QUÉBEC du CPQ (Conseil du patronat du Québec) a pour but de libérer le potentiel économique et social du Québec de façon responsable et durable, au profit de l’ensemble de la société. Ses actions visent à reconnaître et mettre de l’avant la contribution des entreprises et des entrepreneurs à la société, l’éducation économique et le dialogue entre le milieu des affaires et la population. Pour ce faire, la Campagne crée des tribunes où la prospérité est discutée et mise en valeur ; elle présente des bienfaits collectifs et elle cherche à influencer les différentes instances gouvernementales à prendre des décisions de façon à favoriser la prospérité du Québec.

La présente étude est la quatrième de la Campagne PROSPÉRITÉ.QUÉBEC et elle porte sur la contribution de l’écosystème de la construction à la prospérité du Québec. Le domaine de la construction et toutes ses parties prenantes constituent un écosystème d’affaires composé d’une pluralité d’entreprises, d’industries et de métiers hautement diversifiés.

Ramener l’écosystème de la construction au cœur des priorités économiques du Québec!

L’écosystème de la construction constitue l’un des piliers économiques du Québec qui ont édifié sa modernité et soutenu son essor économique, mais également contribué à façonner son histoire, en ayant des retombées directes sur la qualité de vie des Québécois. Qu’il s’agisse de sa chaîne de valeur, de son apport direct et indirect au PIB ou du nombre d’emplois qui en dépendent, l’apport de cet écosystème est colossal pour l’ensemble de la société québécoise, et ce, à la grandeur du territoire.

Or, cet écosystème est depuis quelques années fortement exposé aux grands cycles économiques mondiaux, à la volatilité des investissements publics en infrastructures, ainsi qu’à une concurrence internationale qui s’est densifiée. De surcroît, il a été confronté, particulièrement au Québec, à de nombreux enjeux au cours des dernières années en matière de réputation et de perception du public.

Vers une stratégie économique dédiée...

Face à ces défis, le CPQ considère qu’il est temps de mobiliser les différentes parties prenantes de l’écosystème d’affaires au sein d’une initiative visant à revaloriser et relancer ses différents secteurs d’activité.

Ainsi, cette étude a pour but de caractériser et faire reconnaitre l’écosystème d’affaires de la construction comme l’un des piliers importants du développement économique du Québec qui nécessite, de la part de toutes les parties prenantes y compris le gouvernement, une stratégie d’intervention de haut niveau, comme il peut s’en faire dans d’autres secteurs d’activité industrielle, notamment pour le développement de la compétitivité des acteurs au Québec.

Il s’agit ici de l’initiation d’une démarche qui se veut inclusive et constructive et s’inscrivant dans la mouvance de l’écosystème d’affaires de la construction. Cette étude n’est donc pas un aboutissement, mais a pour objet d’ouvrir le dialogue et de laisser place à une plus grande collaboration entre les différentes parties prenantes, y compris les donneurs d’ouvrage.

Télécharger le document PDF (dans la colonne de droite) pour lire la suite...

Une initiative soutenue par :

partenaires270516b

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
ÉTUDE - La contribution de l’écosystème d’affaires de la construction à la prospérité du Québec

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements