Skip to navigationSkip to content

Le français comme langue de travail au Québec (Terminée)

Publié le 02 décembre 2020
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Information additionnelle

Mise en contexte : En août dernier, une enquête réalisée par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) a révélé que 40 % des entreprises, lors de leurs dernières embauches, avaient exigé ou souhaité que leurs employés aient des compétences en anglais. Ces statistiques ont incité le gouvernement à promettre qu’il allait agir pour renforcer la position du français au Québec, sans toutefois aborder de véritable proposition en ce sens. Néanmoins, il a laissé entendre que son plan d’action doit notamment assujettir à la CLF les entreprises de compétence fédérale présentes au Québec, et obliger le gouvernement du Québec à communiquer exclusivement en français avec les personnes morales.

Le CPQ aimerait connaître votre avis sur les diverses spéculations et propositions qui ont émané de diverses sources en vue de donner plus de place au français comme langue de travail. Merci de nous offrir quelques minutes de votre temps en répondant à ce bref questionnaire.

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Le français comme langue de travail au Québec (Terminée)

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements