Skip to navigationSkip to content

Consultation : La PCU et la PCUE – un frein à l’embauche? (Terminée)

Publié le 11 mai 2020
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Information additionnelle

Les gouvernements ont mis de l’avant plusieurs mesures afin d’aider les employeurs et la population à traverser la crise actuelle provoquée par la pandémie de la COVID-19. Parmi les mesures destinées à la population, le gouvernement fédéral a créé deux programmes visant à apporter un soutien financier à ceux qui ne sont pas en mesure de travailler, qui cherchent un emploi ou qui ont perdu leur emploi.

Les deux mesures suivantes sont particulièrement ciblées :

  • La Prestation canadienne d’urgence (PCU)
  • La Prestation canadienne d’urgence pour étudiants (PCUE)

Des employeurs nous ont signalé que ces mesures allaient avoir comme conséquence d’avoir moins de main-d’œuvre disponible, certains travailleurs préférant toucher la prestation d’urgence plutôt que de travailler, ou pourraient demander de réduire leurs heures afin de gagner moins de 1000 $/mois afin de combiner leur salaire et la prestation fédérale.

Le CPQ souhaiterait savoir si ces craintes se matérialisent, maintenant que les modalités entourant l’admissibilité aux prestations sont connues et largement diffusées. Nous vous invitons à remplir le formulaire afin de nous faire part de votre expérience au moyen d’exemples concrets. Votre contribution est importante, et nous permettra d’effectuer les représentations nécessaires auprès des instances gouvernementales afin de proposer des ajustements qui tiennent compte des besoins des employeurs pour la reprise des activités.

Cordialement,
L’équipe du CPQ

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Consultation : La PCU et la PCUE – un frein à l’embauche? (Terminée)