Skip to navigationSkip to content

Vers une stratégie québécoise pour l’écosystème de la construction : le CPQ organise un grand forum de mobilisation

Publié le 13 avril 2016
+ Information additionnelle
Montréal, le 13 avril 2016 – Dans le cadre d’une initiative concertée avec le milieu, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) convie l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème de la construction à une grande journée de réflexion, le 27 mai prochain, ayant pour objectif de mobiliser tous les leaders soucieux de faire progresser l’expertise et le savoir-faire québécois et d’amener le Québec à se doter d’une véritable stratégie économique dédiée.

« Depuis quelques mois, le CPQ œuvre à regrouper les idées de plusieurs leaders qui gravitent au sein de l’écosystème de la construction et qui soutiennent qu’il est temps, pour le Québec, de se doter d’une véritable stratégie pour innover et accompagner les mutations en cours au sein de cette chaîne de valeurs, dans le contexte d’une concurrence mondiale accrue. D’autres juridictions dans le monde ont saisi toute l’importance d’une telle démarche pour dynamiser, moderniser et améliorer la compétitivité et le niveau d’intégration des nombreux et différents secteurs actifs au sein de cet écosystème d’affaires », déclare le président-directeur général, Yves-Thomas Dorval.

Ce pilier économique du Québec, qui a contribué à façonner son histoire, à édifier sa modernité et à soutenir son essor, nécessite urgemment la mise en place d’une stratégie d’intervention de haut niveau.

Un écosystème à fort potentiel d’innovation… qu’il faut définir et soutenir

À l’instar du Royaume-Uni par exemple, certaines juridictions dans le monde ont travaillé en partenariat avec les gens de l’industrie pour développer une vision à long terme et une stratégie claire et définie. En suivant ce modèle inspirant, le Québec pourrait aussi lever les obstacles au développement de cet écosystème.

« Le domaine de la construction est un écosystème composé d’une pluralité d’entreprises, d’industries et de métiers hautement diversifiés, que l’on pense aux donneurs d’ouvrage, aux fournisseurs de matériaux, aux services de formation, d’assurances, de financement, d’accompagnement juridique, aux professionnels (qu’ils soient concepteurs, designers, ingénieurs ou architectes), aux entrepreneurs généraux ou spécialisés, ou encore aux pôles universitaires d’innovation, pour en citer seulement certains », rappelle, M. Dorval.

Exploiter le plein potentiel de cet ensemble d’industries se traduirait donc, entre autres, par des mesures touchant la productivité, le développement de nouvelles technologies ou d’une main-d’œuvre spécialisée et performante, un soutien accru aux exportations, des incitations financières et une gestion des marchés publics favorisant l’innovation, ou encore du financement plus flexible.

Un premier Grand Forum pour dévoiler une étude et croiser les regards sur les défis de l’écosystème de la construction au Québec

Pour l’occasion, le CPQ dévoilera une étude originale et d’envergure sans précédent, réalisée dans le cadre de la campagne PROSPERITE.QUEBEC avec le concours de la firme Deloitte. Elle fera état des forces, des faiblesses, des défis à relever et des conditions à réunir pour pérenniser la contribution de cet écosystème majeur à la prospérité du Québec, en proposant des recommandations concrètes, afin que le Québec se dote d’une réelle stratégie de développement économique pour relancer l’écosystème de la construction.

Les discussions découlant des constats de cette étude s’articuleront autour de quatre principaux axes lors du Forum, soit :

  • Les leviers à privilégier pour stimuler la compétitivité, la productivité et le développement de la main-d’œuvre

  • Les défis à relever en matière d’innovation (manufacturière, technologique ou numérique) et de modernisation des pratiques professionnelles, de la conception à la réalisation des projets

  • Les nouvelles opportunités de marché (infrastructures et bâtiments efficients et intelligents)

  • Les nouveaux modèles de financement des grands ouvrages


Quand : vendredi 27 mai 2016, de 8h30 à 17
Où : Hôtel Le Westin Montréal (Salle Fortifications, 9e étage) 270, rue Saint-Antoine Ouest, Montréal
Pour plus d’informations

* * *

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

-30-

Renseignements et entrevues :
Camilla Sironi
Conseillère principale – Communications et relations avec les médias
Bureau : 514-288-5161 poste 243
Cell. : 514-265-5471
[email protected]
Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Vers une stratégie québécoise pour l’écosystème de la construction : le CPQ organise un grand forum de mobilisation

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements