Skip to navigationSkip to content

Un conseil d’administration renouvelé dans la zone paritaire pour le CPQ

Publié le 30 avril 2021
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Information additionnelle

MONTRÉAL, le 30 avril 2021 – Au terme de son Assemblée générale annuelle, le Conseil du patronat du Québec (CPQ) se réjouit de l'arrivée de 5 nouveaux membres à son conseil d’administration (CA), lui permettant d'atteindre du même coup une zone paritaire.

Les nouveaux membres qui s’ajoutent au CA sont :

  • Pascale Nini, présidente et chef de la direction chez Immervision;
  • Claudine Bouchard, vice-présidente exécutive, TransÉnergie et Équipement chez Hydro-Québec;
  • Caroline Codsi, présidente fondatrice de l’organisme La Gouvernance au Féminin;
  • Lolita Guerrera, vice-présidente Marchés commerciaux à la Banque Royale;
  • Maude Grenier, avocate associée chez Norton Rose Fullbright Canada.

L’atteinte de la parité permet d’ajouter un signal supplémentaire en faveur d’une gouvernance diversifiée et représentative de la société. Déjà en mars dernier, le CPQ annonçait l’arrivée de l’organisme La Gouvernance au Féminin au sein de ses membres, justement dans le cadre d’un webinaire spécialement dédié à l’entrepreneuriat féminin. Aujourd’hui, en rejoignant les membres du Conseil alors qu’il devient paritaire, Mme Codsi permet de renforcer doublement l’importance de ce signal.

Par ailleurs, le CPQ collabore avec l’Observatoire québécois des inégalités, de l’Université de Montréal, alors qu’il a rejoint en début d’année le comité aviseur du projet « Croissance inclusive - Réduire l’empreinte inégalités des organisations » qui étudie notamment les enjeux touchant particulièrement les femmes dans le milieu du travail.

« Le CPQ a le privilège de compter sur l’expérience et l’expertise de 10 femmes et 10 hommes, tous des administrateurs chevronnés, issus d’un vaste éventail de secteurs d’activités, et encore plus représentatifs de la société. Ils poursuivront le travail remarquable des administrateurs sortants qui ont su faire évoluer le CPQ vers la bonne direction », s’est réjoui le président du CA du CPQ Yves-Thomas Dorval.

« Malgré de grandes avancées et de nombreux plafonds de verres qui se sont graduellement brisés au fil des dernières décennies, particulièrement dans le monde du travail, des femmes doivent encore livrer un combat quotidien contre des inégalités. Alors que le talent, l’expertise et le leadership au féminin ne manquent pas, il n’y a pas de raison de ne pas atteindre un équilibre au sein d’instances décisionnelles. Aujourd’hui, je suis fier que le CPQ montre l’exemple en s’assurant de ne pas écarter une partie des forces vives du Québec de sa gouvernance », explique Karl Blackburn, président et chef de direction du CPQ.

Les administrateurs qui ont vu leur mandat venir à échéance sont Isabèle Chevalier, ex-PDG de Bio K+, Julie Roy, Présidente et chef de la direction, Roy, Michel Hémond, Président, Pyradia, Marie-Hélène Jetté, Associée, Langlois avocats ainsi que Lydia D’Errico, Vice-présidente, services financiers commerciaux, Ouest de l’Île de Montréal et région Outaouais, Banque Royale.

Pour connaître la composition entière du conseil d’administration : cliquez ici.

-30-

Source : Victoria Drolet
Attachée de presse
Conseil du patronat du Québec
[email protected]
Cell. : 438 888-3312

À propos du CPQ : Créé en 1969, le CPQ est une confédération de près de 100 associations sectorielles et de plusieurs membres corporatifs (entreprises, institutions et autres employeurs). Il représente ainsi les intérêts de plus de 70 000 employeurs, de toutes tailles et de toutes les régions, issus des secteurs privé et parapublic.

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Un conseil d’administration renouvelé dans la zone paritaire pour le CPQ

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements