Skip to navigationSkip to content

Tarifs douaniers sur l’aluminium canadien: «Une réponse ferme du gouvernement fédéral à une attaque injustifiée», selon le CPQ

Publié le 07 août 2020
+ Information additionnelle

Montréal, 7 août 2020 – Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) est très préoccupé par la décision des États-Unis de prélever de nouveaux tarifs sur l’aluminium canadien alors que nos entreprises peinent à se relever de la crise économique qu’elles traversent actuellement.

« Alors que le monde se mobilise pour relancer l’économie, l’impact de nouveaux tarifs sur l’aluminium canadien arrive à contrecourant et n’est pas dans l’esprit de l’ACEUM récemment entré en vigueur. Il est impératif que les gouvernements s’assurent de soutenir les entreprises qui subiront les impacts de ces nouveaux tarifs tout en répondant fermement à cette attaque injustifiée du président des États-Unis », affirme Karl Blackburn, président et chef de la direction du CPQ.

Dans ce contexte, le CPQ accueille favorablement l’annonce de l’honorable Chrystia Freeland, Vice-première ministre et ministre des Affaires intergouvernementales, qui a démontré la ferme intention de ne pas reculer et de tenir tête aux Américains.

Le CPQ participera aux consultations annoncées visant à imposer des contremesures tarifaires sur certains produits américains à la hauteur du préjudice subi.

Par le fait même, le CPQ encourage le gouvernement à mettre des mesures en place pour mitiger les impacts et soutenir les entreprises et les travailleurs du secteur de l’aluminium.

Le CPQ rappelle que l’aluminium canadien est un maillon important de la chaine de valeur nord-américaine et pleinement intégrée au marché nord-Américain. Source fiable d’approvisionnement pour les fabricants américains depuis des décennies, il contribue également à la sécurité américaine.

« Le secteur de l’aluminium est très important pour l’économie du Québec, représentant 7500 emplois et plus de 17 000 emplois dans le secteur de la transformation. L’industrie dépense chaque année 2.7 milliards de dollars au niveau local au Québec et permet à plus de 2500 fournisseurs d’ici de participer au développement de ce secteur » rappelle monsieur Blackburn.

Contrairement à la production chinoise et russe, l’aluminium canadien est à faible teneur en carbone et produit de manière responsable à des prix compétitifs au niveau mondial.

-30-

Source : Arnaud Champalbert
Conseiller principal – Affaires publiques
Conseil du patronat du Québec
[email protected]
Cell. : 438 886-9804

À propos du CPQ : Créé en 1969, le CPQ est une confédération de près de 100 associations sectorielles et de plusieurs membres corporatifs (entreprises, institutions et autres employeurs). Il représente ainsi les intérêts de plus de 70 000 employeurs, de toutes tailles et de toutes les régions, issus des secteurs privé et parapublic.

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Tarifs douaniers sur l’aluminium canadien: «Une réponse ferme du gouvernement fédéral à une attaque injustifiée», selon le CPQ

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements