Skip to navigationSkip to content

Passeport Entreprises : le CPQ prend acte de la volonté du gouvernement d’améliorer ses relations avec ses fournisseurs

Publié le 30 octobre 2015
+ Information additionnelle
Montréal, le 30 octobre 2015 – Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) prend acte de l’initiative Passeport Entreprises, dévoilée aujourd’hui par le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, M. Martin Coiteux, et le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises (PME), à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, M. Jean-Denis Girard. 

« Avec ce plan d’action, qui vise à faciliter l’accès des entreprises, notamment des PME, aux contrats de l’État et à améliorer les processus d’appels d’offres, le gouvernement manifeste la volonté que les contrats publics puissent faire en sorte de favoriser l’éclosion et la maturation d’entreprises », déclare Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. « En outre, il faut saluer l’intention du gouvernement de moderniser ses pratiques, et de rebâtir un climat de confiance et un dialogue sain entre le donneur d’ouvrage et ses fournisseurs et de faire des contrats publics une occasion de stimuler la recherche d’innovations ».

Pour le CPQ, il est tout à fait approprié de créer un environnement favorisant une saine concurrence et donnant aux PME une plus grande chance de pouvoir accéder aux contrats publics. De plus, il est tout aussi important de mettre de l’avant des initiatives qui permettront de renforcer le tissu des grandes entreprises parmi les fournisseurs de l’État.

Ces dernières, dont certaines sont des fleurons ayant contribué à édifier le Québec moderne, sont fortement exposées à la concurrence internationale et méritent également de voir se créer des conditions d’accès appropriées pour mettre en valeur et bonifier leurs expertises et compétences.

Il ne faut pas perdre de vue que les grandes entreprises, au sein de leur écosystème d’affaires, alimentent une multitude de fournisseurs et contribuent à solidifier une chaîne d’approvisionnement importante pour le Québec.

Par ailleurs, Le CPQ estime que le projet de loi qui sera déposé en vue de créer la fonction de Commissaire aux contrats publics devra porter une attention particulière à l’étendue et aux balises de ses pouvoirs, et veiller à ne pas alourdir le fardeau bureaucratique déjà existant.

Enfin, le CPQ veut saluer la relance du Forum d’échanges sur les contrats des organismes publics dans le domaine de la construction, constitué de représentants des principaux donneurs d’ouvrage public et des principales associations d’entreprises du domaine de la construction, qui ne s’est pas réuni depuis 2013. Le CPQ entrevoit cette initiative comme une occasion de régler des enjeux comme celui des délais de paiement ou encore l’assainissement du dialogue entre l’État et ses fournisseurs.

* * *

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 75 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

-30-

Renseignements et entrevues :
Benjamin Laplatte
Directeur principal – Affaires publiques et développement corporatif
Cell. : 438.886.9804
514.288.5161 (poste 235)
[email protected]
Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Passeport Entreprises : le CPQ prend acte de la volonté du gouvernement d’améliorer ses relations avec ses fournisseurs

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements