Skip to navigationSkip to content

Le partenariat transpacifique (PTP) : une opportunité pour la prospérité des entreprises du Québec

Publié le 03 août 2015
+ Information additionnelle
Montréal, le 3 août 2015 – Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) accueille avec enthousiasme la signature du PTP par le Canada, mais reconnait les enjeux auxquels devront faire face certains secteurs économiques au Québec.

« À l’heure où les dépenses de consommation et les investissements publics et privés tournent au ralenti dans plusieurs secteurs allant des ressources naturelles à l’habitation, il est crucial de pouvoir ouvrir davantage notre espace économique pour nos exportateurs de biens et de services, qui jouent un rôle clé dans notre croissance économique et dans le maintien de bons emplois, en facilitant leur accès à de nouveaux marchés. C’est exactement cette opportunité que le PTP vient apporter aux entreprises du Québec », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

Grâce à des éliminations tarifaires dans des domaines comme les produits agroalimentaires, le gaz naturel, les produits chimiques, les métaux et les minéraux, le textile, la machinerie, les produits de l’automobile ou encore de l’aéronautique, le PTP permettra aux entreprises québécoises exportatrices d’atteindre leur plein potentiel économique.

« Toutefois, même si le PTP permettra aux entreprises du Québec d’étendre leur possibilité d’affaires à un marché de 800 millions de consommateurs, il est essentiel que cette entente ne fragilise pas l’activité économique de certaines industries québécoises », estime le PDG du CPQ.

« Avant l’entrée en vigueur de l’accord final, le CPQ tient à rappeler au gouvernement fédéral, la nécessité de travailler en collaboration avec les représentants du milieu des affaires afin d’arrimer la nouvelle conjoncture économique que provoquera le PTP avec celle qui existe actuellement dans l’objectif de mieux préparer les entreprises d’ici à tirer profit des nouvelles occasions d’affaires qui se présenteront à elles », conclu Yves-Thomas Dorval.

* * *

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 75 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.


-30-

Renseignements et entrevues :
Benjamin Laplatte
Directeur principal – Affaires publiques et développement corporatif
Cell. : 438.886.9804
514.288.5161 (poste 235)
[email protected]
Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Le partenariat transpacifique (PTP) : une opportunité pour la prospérité des entreprises du Québec

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements