Skip to navigationSkip to content

Le CPQ déplore l’imposition de tarifs aux importations d’aluminium et d’acier

Publié le 31 mai 2018
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Information additionnelle

Montréal, le 31 mai 2018 – Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) déplore la décision de la maison blanche d’imposer des tarifs douaniers aux importations d’aluminium et d’acier en provenance du Canada. Il s’agit d’une décision injustifiable qui, de plus, causera du tort à l’économie américaine.

Le CPQ réitère que la stratégie de l’administration Trump qui consiste à menacer ses partenaires économiques n’est ni une manière respectable de traiter ses collaborateurs ni une manière efficace d’encourager la renégociation mutuellement avantageuse de l’ALENA.

« Ceci démontre clairement le manque de volonté de la part de nos voisins du Sud à comprendre l’importance de garder un dialogue ouvert et constructif avec tous ses partenaires commerciaux ainsi que l’impact d’une telle décision sur l’économie des deux pays », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. « Un accord aussi important pour l’économie de trois pays comme l’ALÉNA ne devrait pas être pris en otage de cette façon et le comportement de l’administration des États-Unis est tout simplement inacceptable. »

De surcroît, le CPQ veut rappeler que ce sont les entreprises et les travailleurs américains qui seraient les premiers touchés par une hausse des taxes et des tarifs douaniers sur les importations canadiennes d’acier et d’aluminium.

Rappelons que le secteur de l’aluminium supporte des milliers de bons emplois au pays. Le Canada est aussi le premier fournisseur d’aluminium primaire des États-Unis et que, selon un rapport du Département du Commerce américain publié le 16 février, la valeur totale des exportations d’aluminium totalise près de 5 608 651 000 $US.

Le CPQ encourage le gouvernement fédéral à maintenir ses positions en faveur de nos entreprises dans ce dossier et l’encourage à prendre tous les recours nécessaires et veut l’assurer de son soutien.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

-30-

Renseignements et entrevues :
Nadine Légaré
Conseillère principale – Communications et relations médias
Conseil du patronat du Québec
[email protected]
Bureau : 514-288-5161 poste 243
Cell. : 514-265-5471

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Le CPQ déplore l’imposition de tarifs aux importations d’aluminium et d’acier

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements