Skip to navigationSkip to content

Le CPQ accueille avec satisfaction la réduction des taux de cotisations au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP)

Publié le 09 septembre 2015
+ Information additionnelle
Montréal, le 9 septembre 2015 - Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) est satisfait de l’annonce faite aujourd’hui par le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, M. Sam Hamad, et le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l'Allègement réglementaire et au Développement économique régional, M. Jean-Denis Girard de la baisse de 2% des taux de cotisation au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) au 1er janvier 2016, une première depuis 2006.

Le CPQ intervient régulièrement pour rappeler que le poids des cotisations obligatoires sur la masse salariale, dont fait partie le RQAP, est le plus élevé en Amérique du Nord. Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ, rappelle que « la réduction annoncée représente une économie annuelle de 19 millions de dollars pour les entreprises. Il s’agit donc là d’une bonne nouvelle pour les employeurs qui ont pu apprécier les réductions consenties pour la Commission de la santé et de la sécurité du travail et celle, annoncée pour 2017, de la Commission des normes du travail qui pourrait représenter quelques 9 millions de dollars de plus ».

Rappelons que le RQAP coûte annuellement plus de 2 milliards $, une facture payée à 60 % par les cotisations des employeurs. Or, les employeurs du Québec paient déjà annuellement environ 30 % de plus en taxes sur la masse salariale que leurs concurrents de l’Ontario et 45 % de plus que la moyenne canadienne. « Toute baisse significative touchant l’un ou l’autre des programmes financés par des cotisations sur la masse salariale donnera un coup de pouce additionnel aux employeurs du Québec pour favoriser une plus grande prospérité », soutient M. Dorval. Dans le cas de l’assurance parentale, c’est 40 % des cotisations qui sont payées par les travailleurs. Une réduction de cette contribution leur laisse également plus d’argent disponible dans leur poche.

* * *

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 75 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

-30-

Renseignements et entrevues :
Benjamin Laplatte
Directeur principal – Affaires publiques et développement corporatif
Cell. : 438.886.9804
514.288.5161 (poste 235)
[email protected]
Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Le CPQ accueille avec satisfaction la réduction des taux de cotisations au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP)

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements