Skip to navigationSkip to content

L’importante contribution de l’immigration économique au Québec : le CPQ dévoile sa troisième étude sur la prospérité du Québec

Publié le 02 décembre 2015
+ Information additionnelle

Montréal, le 2 décembre 2015 – Alors que le gouvernement s’apprête à déposer son nouveau de projet de loi sur l’immigration, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) dévoile aujourd’hui une importante étude sur la contribution de l’immigration économique à la prospérité du Québec. Cette étude s’inscrit en plein dans la lignée de la campagne PROSPERITE.QUEBEC, un vaste mouvement de mobilisation d’individus et d’organisations qui croient au potentiel économique extraordinaire du Québec et qui désirent le libérer davantage, de façon responsable et durable, au profit de l’ensemble de la société.

« L'économie du Québec doit affronter de nombreux défis, notamment sur le plan du vieillissement de la population, des besoins de main-d’œuvre spécialisée, des investissements publics et privés ou encore du développement des entreprises. Dans ce contexte, le potentiel offert par l’immigration économique représente sans contredit une contribution indispensable à notre prospérité », affirme Norma Kozhaya, vice-présidente à la recherche et économiste en chef du CPQ. « C’est pourquoi nous trouvons important d’offrir un portrait réaliste de la situation et une liste de recommandations visant à optimiser cette force qui n’est encore que partiellement exploitée au Québec. »

Quelques mots sur l’étude et ses principaux constats

L’étude du Conseil s’appuie sur plusieurs recherches et analyses sur l’immigration économique, ainsi que sur des statistiques officielles portant sur ce type d’immigration et ses impacts. De plus, trois exercices de sondage séparés ont été entrepris, de manière à circonscrire un ensemble d’opinions relatives aux enjeux économiques de l’immigration ainsi qu’aux programmes susceptibles d’y contribuer.

Les analyses ont porté notamment sur les trois catégories d’immigration économique pour lesquelles le Québec offre des programmes ciblés, à l’instar d’autres gouvernements dans le monde : la main-d’œuvre qualifiée, l’entrepreneuriat et l’investissement.

En général, plusieurs recherches démontrent clairement les répercussions positives de l’immigration de travailleurs qualifiés sur les activités d’innovation et sur l’entrepreneuriat, surtout dans les domaines de la science et des technologies. De plus, les entreprises détenues par des immigrants auraient tendance à exporter davantage que les entreprises détenues par les natifs. Cependant, une politique novatrice en matière d’immigration devrait être combinée à des politiques visant l’intégration socio-économique des immigrants afin qu’ils puissent contribuer à l’économie à leur plein potentiel et que leurs qualifications soient reconnues à leur juste valeur.

Depuis 2004, le Québec accueille tous les ans, en moyenne, environ 28 600 travailleurs qualifiés, 2 100 investisseurs et 350 entrepreneurs grâce à ses divers programmes. En général, ces immigrants économiques ont une connaissance du français et des années de scolarité plus élevées que les autres catégories d’immigrants. « Même si l’immigration économique ne peut pas régler d’un coup nos maux économiques, il demeure que ces nouveaux arrivants contribuent au développement économique par leur travail, leur création d’entreprises et leurs contributions financières. Le Québec pourrait faire mieux et il devrait faire mieux! Cette étude démontre comment le gouvernement aurait tout avantage à améliorer ses différents programmes d’immigration économique pour accroître sa prospérité », insiste Yves-Thomas Dorval.

L’étude « L’immigration économique, un riche potentiel de prospérité pour le Québec » est disponible sur notre site. Un résumé de l'étude est aussi disponible en anglais.

* * *

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 75 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

-30-

Renseignements et entrevues :
Benjamin Laplatte
Directeur principal – Affaires publiques et développement corporatif
Cell. : 438.886.9804
514.288.5161 (poste 235)
[email protected]

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
L’importante contribution de l’immigration économique au Québec : le CPQ dévoile sa troisième étude sur la prospérité du Québec

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements