Skip to navigationSkip to content

Fixation des tarifs d’électricité : un processus ajusté au bénéfice de tous

Publié le 12 juin 2019
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Information additionnelle

Montréal, le 12 juin 2019 – Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) accueille favorablement le projet de loi déposé ce matin par le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Jonathan Julien. En décidant de simplifier le processus de fixation des tarifs d’électricité et de l’ajuster au taux d’inflation, le gouvernement ajuste le processus au bénéfice de tous.

« Pour les entreprises, comme pour les citoyens, il s’agit d’une bonne nouvelle, car tous pourront profiter d’un gel des tarifs dans un premier temps, et ensuite d’une hausse des tarifs stable et prévisible », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. « De plus, cette stabilité des coûts de l’approvisionnement en électricité permettra aux entreprises de mieux prévoir leurs coûts de production, ce qui représente un avantage non négligeable pour tous les employeurs de la province. »

Rappelons que la loi qui encadre la gestion d’Hydro-Québec obligeait la société d’État à se soumettre à un processus d’évaluation de la Régie de l’énergie qui valide et approuve les augmentations de tarifs, et ce, presque deux ans d’avance. Il s’agit d’un processus long et complexe dont le résultat s’apparente dans les faits au taux d’inflation depuis près de 60 ans.

« Le CPQ voit dans ce nouveau projet, un pas dans la bonne direction en ce qui concerne l’allègement réglementaire pour l’ensemble de la fonction publique. Espérons que le gouvernement continuera dans cette direction et s’attaquera à d’autres processus de ce genre », de conclure M. Dorval.

-30-

Source : Nadine Légaré
Conseillère principale – Communications et relations médias
Conseil du patronat du Québec
[email protected]
Bureau : 514-288-5161 poste 243
Cell. : 514-265-5471

À propos du CPQ : Créé en 1969, à l’issue d’un consensus dégagé entre les entreprises, les syndicats et le milieu universitaire, le CPQ est une confédération de près de 100 associations sectorielles et de plusieurs membres corporatifs (entreprises, institutions et autres employeurs). Il représente ainsi les intérêts de plus de 70 000 employeurs de toutes tailles issus des secteurs privé et parapublic.

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Fixation des tarifs d’électricité : un processus ajusté au bénéfice de tous

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements