Skip to navigationSkip to content

États financiers 2014 de la CSST – Des résultats positifs mais le travail doit se poursuivre, selon le CPQ

Publié le 01 avril 2015
+ Information additionnelle
Montréal, le mercredi 1er avril 2015 – Le Conseil du patronat du Québec est heureux de constater que l’année financière 2014 du régime québécois de santé et de sécurité du travail se solde par un surplus global de 540 M$ et une capitalisation pour les fins de cotisation de 104,5 %. Ce résultat s’explique notamment par un rendement positif des placements de 11,9 % et un surplus des opérations de 341 M$ en lien avec la réduction du nombre de lésions professionnelles.

« S’il faut féliciter les efforts de tous, employeurs et travailleurs, leurs représentants, ainsi que la CSST, pour ces résultats, nous ne cesserons de rappeler que tous les milieux de travail, et tous les comportements, se doivent d’être sécuritaires pour maintenir ces améliorations », a commenté Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. « C’est la somme de tous ces efforts concertés qui fait en sorte que nous pouvons compter sur une main-d’œuvre en santé et disponible, tout en améliorant la situation financière du régime. »

Ces résultats sont également attribuables en partie au travail des administrateurs du régime, notamment grâce au leadership assumé par le CPQ au sein du conseil d’administration de la CSST.

Par contre, le CPQ veut rappeler ses préoccupations à l’égard des frais d’assistance médicale qui augmentent plus rapidement que le taux d’inflation, à 3,3 % par an depuis 2009. De plus, la chronicité des lésions professionnelles, quant au nombre de traitements et à la durée des traitements (notamment en physiothérapie et ergothérapie), ainsi que les coûts de la réadaptation, continuent de représenter des coûts importants pour le régime qui réduisent les effets bénéfiques de la réduction des lésions professionnelles.

Enfin, même si une diminution de 10% est enregistrée par rapport à 2013, le CPQ considère que les décès par accident et par maladies professionnelles sont encore trop nombreux, et que les efforts à ce chapitre devront être poursuivis.

* * *

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 75 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

-30-

Renseignements et entrevues :
Benjamin Laplatte
Conseiller principal - Communications
Cell. : 438.886.9804
514.288.5161 (poste 235)
[email protected]
Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
États financiers 2014 de la CSST – Des résultats positifs mais le travail doit se poursuivre, selon le CPQ

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements