Skip to navigationSkip to content

Dépôt du projet de loi 77 : une avancée sur le plan de la reconnaissance de la contribution de l’immigration à la prospérité du Québec

Publié le 02 décembre 2015
+ Information additionnelle
Montréal, le 2 décembre 2015 – Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) est satisfait de voir le gouvernement déposer son projet de loi sur l’immigration au Québec, un projet de loi fort attendu par le milieu des affaires, puisque ce dernier porte principalement sur la sélection des ressortissants étrangers.

« Le CPQ dévoilait justement, ce matin, une étude soulignant l’importance de reconnaître l’apport des personnes immigrantes à la prospérité du Québec en travaillant à un meilleur appariement des critères de sélections avec les besoins du marché du travail et à une accélération des délais de traitement des demandes », déclare Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. « Or, le projet de loi déposé aujourd’hui introduit un modèle basé sur la déclaration d’intérêt d’un ressortissant étranger qui permet de constituer une banque de candidatures et de choisir, selon des critères d’invitation déterminés par le ministre, celles qui répondent le mieux aux besoins du Québec. À cet effet, le CPQ aimerait rappeler à la ministre l’importance de consulter les employeurs lors de cet exercice, ceux qui sont le plus à même d’identifier les besoins de main-d’œuvre qualifiée ».

Le CPQ veut rappeler que le taux de chômage des immigrants très récents (cinq ans ou moins) est de trois fois et demie supérieur à celui des personnes nées au Canada, une statistique qui justifie les besoins d’ajuster les critères de sélections plus rapidement aux besoins du marché du travail, tout en facilitant la reconnaissance des compétences acquises hors du Canada, de même que les conditions d’intégration à l’emploi pour les nouveaux arrivants.

Sous réserve des commentaires qui découleront de l’analyse détaillée du projet de loi 77, que le CPQ entreprendra au cours des prochains jours, ce dernier considère cette première étape comme un bon pas en avant vers l’élaboration d’une politique plus générale à venir, de même que pour la stratégie d’action qui en découlera.

À ce titre, le CPQ espère que le ministère retiendra les commentaires émis dans son étude ce matin, notamment à l’égard des immigrants investisseurs et entrepreneurs.

Pour en connaître davantage sur l’étude dévoilée ce matin, et sur l’ensemble de ses recommandations, veuillez visiter le www.prosperite.quebec.

* * *

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 75 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

-30-

Renseignements et entrevues :
Benjamin Laplatte
Directeur principal – Affaires publiques et développement corporatif
Cell. : 438.886.9804
514.288.5161 (poste 235)
[email protected]
Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Dépôt du projet de loi 77 : une avancée sur le plan de la reconnaissance de la contribution de l’immigration à la prospérité du Québec

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements