Skip to navigationSkip to content

Quarantaine et vacances: les mesures sanitaires obligatoires ne font pas naître un droit à des vacances supplémentaires

Publié le 16 septembre 2022
Chroniques Norton Rose Fulbright
+ Information additionnelle

Dans une décision récente, le Tribunal administratif du travail (le « Tribunal ») conclut que le confinement obligatoire de 14 jours en vigueur pour les voyageurs durant la pandémie n’a pas pour effet de faire naître un droit d’obtenir une prolongation de la période de vacances. Cette décision confirme ainsi le droit d’un employeur d’exiger qu’un salarié planifie ses vacances en tenant compte des mesures sanitaires applicables, et ce, sans prolongation.

Le contexte, la décision, ce qu'il faut retenir.

Cliquez ici pour lire la suite.

Par Margot Beauchemin-Daoust
logo

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Quarantaine et vacances: les mesures sanitaires obligatoires ne font pas naître un droit à des vacances supplémentaires

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements