Skip to navigationSkip to content

Pratiques et tendances en matière de rémunération en période de pénurie de main-d’œuvre

Publié le 30 septembre 2021
Chronique PCI Perrault Conseil
+ Information additionnelle

Au cours des derniers mois, 263 organisations (220 participants en 2020) ont participé à la 8e édition de l’enquête de PCI rémunération-conseil (PCI) sur les prévisions salariales.

Avec un certain étonnement, nous constatons que les prévisions salariales 2022 sont très similaires aux prévisions des années prépandémie. Dans le contexte actuel, nous nous serions attendus à une augmentation des budgets d’ajustement des salaires : la rareté de la main-d’œuvre, l’inflation, les taux de roulement élevés dans plusieurs secteurs, etc. sont autant de facteurs qui auraient pu avoir un impact sur les budgets salariaux.

Cela dit, les sondages sur les prévisions salariales sont réalisés durant l’été alors que toute l’information liée aux budgets n’est pas encore connue et visent le cycle régulier des révisions salariales. Il est fort possible qu’une partie des sommes investies en rémunération soit passée sous le radar, notamment les ajustements de salaire hors cycle qui semblent plus fréquents ainsi que les augmentations provenant du remplacement de personnel.

Cliquez ici pour lire la suite.

PCI logo

Par Evelyne Gaudreau, Conseillère, PCI rémunération-conseil.

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Pratiques et tendances en matière de rémunération en période de pénurie de main-d’œuvre

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements