Skip to navigationSkip to content

Mise à jour des prévisions salariales 2022: une hausse notable des budgets

Publié le 10 février 2022
Chronique PCI rémunération-conseil
+ Information additionnelle

Avec la tendance inflationniste qui s’est ajoutée récemment aux enjeux de rareté de la main-d’œuvre et de taux de roulement élevé, il nous apparaissait judicieux de prendre à nouveau le pouls des organisations pour nous assurer que les prévisions rapportées dans notre enquête 2022 tenaient toujours la route.

Réalisée en janvier dernier, cette mise à jour présente les intentions de 121 organisations du Québec quant aux budgets d’augmentations salariales et d’ajustements de structure, ainsi qu’aux initiatives différenciatrices actuellement ou prochainement mises en place.

1. AUGMENTATIONS SALARIALES – Le podium aux secteurs technologiques et financiers

Alors que 3 % des organisations sondées prévoient geler les salaires de leurs employés, le budget moyen des augmentations salariales (excluant les gels) s’établit à 3,3 % au Québec et à 3,2 % au Canada, ce qui représente une hausse significative par rapport aux prévisions que nous avions publiées en septembre.

figure 1

Comme illustré dans le tableau ci-dessous, ce sont les entreprises des secteurs technologiques et des services professionnels qui affichent les plus importants taux d’augmentation.

figure 2

Par ailleurs, alors que nous rapportions en septembre que 52 % des organisations disposaient d’un budget additionnel pour reconnaître les cas particuliers (employés à haut potentiel, employés en progression accélérée, employés occupant des emplois en situation de pénurie de main-d'oeuvre, etc.), cette proportion s’établit maintenant à 64 %.

figure 3

2. STRUCTURE SALARIALE : le recours au gel en fort déclin

Si 16 % des organisations avaient opté pour un gel de leur structure salariale au cours de l’année 2021, et que 6 % avaient exprimé des intentions en ce sens pour 2022, seules 2 % des organisations consultées en janvier envisagent une telle mesure aujourd’hui. Cette tendance baissière est sans surprise face aux enjeux de recrutement et de rétention toujours aussi criants qui forcent les employeurs à manœuvrer avec grande prudence.

Comme nous l’avions évoqué dans un article précédent, le fait d’indexer sa structure salariale entraîne peu de coûts directs pour une organisation et s’avère nécessaire pour lui permettre de demeurer concurrentielle, en particulier en période d’inflation.

L’évolution du budget moyen d’ajustement de structure (excluant les gels) entre la publication de notre enquête en septembre 2021 et sa récente mise à jour est présentée dans le tableau suivant :

figure 4

3. TENDANCES BUDGÉTAIRES ET DIFFÉRENCIATRICES

Que ce soit pour faire face à des enjeux de recrutement, de rétention, d’équité interne ou en réponse aux pressions inflationnistes, 66 % des organisations sondées ont révélé que leur budget d’augmentations salariales 2022 est plus élevé que celui qui avait été prévu à l’été 2021. Une même proportion d’organisations ont même indiqué que ce budget était en fait le plus élevé des sept dernières années.

Enfin, en ce qui concerne les mesures que les organisations ont mises en place ou prévoient mettre de l’avant pour se démarquer de leurs concurrents dans la course aux talents, notre sondage éclair révèle que ce sont les initiatives liées à la santé mentale et au mieux-être, au télétravail, ainsi qu’à une plus grande implication des gestionnaires dans le processus de rémunération qui semblent avoir la faveur populaire.

À RETENIR
Cette mise à jour 2022 de l’enquête salariale annuelle de PCI publiée en septembre dernier nous a permis de constater que les prévisions salariales des organisations ont été revues à la hausse. La rareté de la main-d’œuvre, l’inflation et les taux de roulement élevés dans plusieurs secteurs d’activité sont les principaux facteurs ayant eu un impact sur les budgets salariaux des organisations.

figure 5

Nous sommes reconnus pour mener régulièrement des enquêtes sur mesure pour identifier les tendances significatives en matière de rémunération globale et en informer nos clients. De plus, nos bases de données, continuellement mises à jour, nous permettent d'offrir à nos clients un portrait rigoureux et concurrentiel de la rémunération offerte sur le marché du travail. Découvrez qui nous sommes www.pciremuneration.com.

PCI logo

Si vous souhaitez discuter des résultats, communiquez avec :

Evelyne Gaudreau, Conseillère PCI rémunération-conseil 514 788-4747, poste 227 [email protected]

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Mise à jour des prévisions salariales 2022: une hausse notable des budgets

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements