Skip to navigationSkip to content

Mieux vaut prévenir que guérir : renseignements utiles sur l’éclosion du coronavirus à l’intention des employeurs

Publié le 12 février 2020
Chroniques Norton Rose Fulbright
+ Information additionnelle

Depuis que les premiers cas ont été signalés à l’Organisation mondiale de la santé le 31 décembre 2019, le coronavirus a été déclaré une urgence de santé publique de portée internationale et il s’agit en effet d’une question de préoccupation urgente en milieu de travail.

Pour le moment, un nombre limité de cas a été signalé au Canada, soit en Ontario et en Colombie-Britannique.

En conséquence, les employeurs du Québec étudient quel impact le coronavirus pourrait avoir sur leurs activités, quelle est la meilleure manière de gérer les employés compte tenu des circonstances et ce qu’ils peuvent faire pour aider à prioriser la santé et la sécurité en milieu de travail et de façon générale.

Cliquez ici pour lire la suite.

Par Charles-Émile Morin
logo

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Mieux vaut prévenir que guérir : renseignements utiles sur l’éclosion du coronavirus à l’intention des employeurs

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements