Skip to navigationSkip to content

L’efficacité augmentée avec la Réalité virtuelle au Québec

Publié le 07 février 2018
Olivier Perrin
Fondateur de la Plateforme Alsago Innovation
+ Information additionnelle

Depuis quelques années, nous observons l’émergence de nouvelles technologies de visualisation en réalité augmentée, réalité mixte ou réalité virtuelle… Comme au début de toute transformation de marché, « l’effet wow » de la technologie supplante souvent l’efficacité et la compréhension de ses usagesdans un contexte rentable avec un ROI démontrable.

Pourtant, plusieurs de ces entreprises dont les dirigeants sont assurément des visionnaires ont su créer de nouveaux marchés avec une certaine maturité tout en s’appuyant souvent sur les technologies de masse dans ce secteur : les smartphones qui sont de plus en plus équipés de double capteur 3D et la démocratisation progressive des casques VR de toutes sortes de Google, HTC, Samsung, etc.

Au Québec, on ne manque pas d’imagination ni d’acteurs de la réalité augmentée navigants dans le monde du divertissement, les médias, l’aéronautique, la santé et l’immobilier. Tous ont compris la compétition mondiale qui s’organisait notamment avec le développement en parallèle des objets connectés comme les drones et les maisons branchées, pour ne nommer que ces exemples.

Voici quelques axes et usages stratégiques en VR/AR avec des entreprises locales :

Ce sont quelques-uns des chantiers très importants qui dépassent les traditionnelles méthodes d’apprentissage numérique (eLearning) ou le Serious Gaming pour la transmission du savoir l’accélération de l’apprentissage dans des contextes-clés comme le changement des organisations et la mobilité.

C’est ce savoir qui a engendré l’organisation de l’Industrie du VR à Montréal avec des groupements créés. Avec une ville qui est un carrefour de différentes industries et grappes internationales comme, notamment, CAE (dans le domaine aéronautique), Alliance Numérique (les jeux numériques), les VFX et toutes les industries en TI, il était donc évident que le marché de la réalité virtuelle pouvait éclore plus facilement ici en multipliant les projets pilotes en innovation ouverte pour calibrer les meilleurs usages d’affaires avant de parcourir le monde notamment en Californie ou en Asie pour grandir.

L’objectif essentiel de la VR/AR et de son couplage prochain avec l’IA sera de développer une empathie et capacité de se projeter pour être plus efficace en situation réelle dans l’instantanéité du moment. Car si l’IA d’aujourd’hui se base notamment sur les variables sémantiques, elle s’enrichira demain des objets 3D par la reconnaissance de formes intérieures ou extérieures.

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
L’efficacité augmentée avec la Réalité virtuelle au Québec

Autres publications sur le sujet

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour demeurer à l'affût de nos interventions, des nouvelles publications et de nos prochains événements