Skip to navigationSkip to content

Le Port de Québec annonce une entente avec Hutchison Ports et le CN pour le développement d'un nouveau terminal de conteneurs de 775 millions de dollars

Publié le 03 juin 2019
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Information additionnelle

L’Administration portuaire de Québec (APQ) est fière d’annoncer la signature d’une entente commerciale à long terme avec Hutchison Ports, le plus important réseau de ports dans le monde, et le Canadien National (CN), la principale compagnie de transport et de services de chaîne logistique en Amérique du Nord, en vue de construire et d’exploiter le nouveau terminal de conteneurs, dans le cadre du projet Laurentia (appelé auparavant Beauport 2020).

Grâce à cette entente, Hutchison Ports compte maintenant dans son réseau mondial 52 ports situés dans 27 pays dont le Royaume-Uni, l’Espagne, la Pologne, la Suède, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, l’Australie, la Chine, le Pakistan, l’Égypte, l’Argentine, le Mexique et le Panama. Véritable force de l’industrie maritime dans le monde, Hutchison Ports manutentionne chaque année près de 85 millions d’équivalents vingt pieds (EVP), soit environ 11 % du trafic mondial de conteneurs.

Le projet de 775 millions de dollars sera financé principalement par un investissement conjoint des trois partenaires. L’APQ poursuit également ses discussions avec les gouvernements fédéral et provincial pour compléter le financement. Une fois en activité, le nouveau terminal permettra la création de centaines d’emplois. Hutchison Ports a été choisie à l’issue d’un processus au cours duquel l’APQ a invité les principaux opérateurs de terminaux dans le monde à présenter une offre et à participer au projet. HSBC a agi comme conseiller stratégique et financier exclusif de l’APQ dans le cadre de ce processus.

Lire la suite ici.

Faites connaître la pertinence de ce contenu par les médias sociaux ou le médium papier.
Le Port de Québec annonce une entente avec Hutchison Ports et le CN pour le développement d'un nouveau terminal de conteneurs de 775 millions de dollars