Skip to navigationSkip to content

Mémoire du CPQ concernant la Politique de mobilité durable du Québec - Lettre à Laurent Lessard

Published on August 10th 2017
+ Details on the article

Montréal, le 10 août 2017

Monsieur Laurent Lessard
Ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports
Édifice de la Haute-Ville
700, boulevard René-Lévesque Est, 29e étage
Québec (Québec), G1R 5H1

Objet : Mémoire du CPQ concernant la Politique de mobilité durable du Québec

Monsieur le Ministre,

Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) est heureux de vous transmettre son avis à propos de la Politique de mobilité durable (PMDQ) actuellement en cours d’élaboration. Il s’agit d’un chantier ambitieux qui mènera à des changements importants au Québec, notamment en ce qui concerne l’aménagement du territoire et les secteurs du transport des personnes et des marchandises. Ayant déjà réfléchi amplement aux questions de mobilité dans une perspective de développement durable et de réduction des émissions de gaz à effet de serre, c’est avec plaisir que le CPQ vous fait part de l’état de ses réflexions et de ses attentes à cet égard. Nous vous soumettons ainsi sept propositions d’orientations générales devant guider l’élaboration de la Politique, de même qu’une série de recommandations plus précises tirées de deux documents, placés en annexes, qui précisent le fruit de nos réflexions au sujet de la mobilité au Québec.

La PMDQ s’inscrit dans le cadre des objectifs ambitieux de réduction des gaz à effet de serre que s’est fixés le gouvernement, soit de réduire de 37,5 % en deçà des niveaux de 1990 les émissions du Québec à l’horizon 2030, et de 80 à 95 % d’ici 2050. Entre 1990 et 2014, alors que le secteur des industries a vu ses émissions de GES diminuer de plus de 19 %, celles du secteur des transports ont crû de plus de 20 %(1). Il est donc plus que temps que le secteur des transports, l’un des seuls secteurs où les émissions sont en croissance au Québec, soit mis à contribution en matière de réduction des émissions de GES.

La nouvelle Politique devra permettre de corriger cette situation. Elle devra aussi proposer des solutions à un certain nombre de défis, dont celui des nombreux réseaux routiers arrivés à saturation ou ayant atteint la fin de leur vie utile, de même que celui du grand virage technologique et numérique qu’abordent les secteurs du transport des personnes et des marchandises. Enfin, la Politique devra être structurante et globale et s’accompagner d’un plan de mise en oeuvre.

Lire la suite de la lettre au ministre Laurent Lessard

Mémoire du CPQ concernant la Politique de mobilité durable du Québec - Lettre à Laurent Lessard

Related Articles

Newsletter