Skip to navigationSkip to content

Opération main-d’œuvre : le CPQ accueille favorablement l’aide ciblée pour répondre aux besoins en technologies de l’information

Published on December 13th 2021
Conseil du patronat
Incarner la voix des employeurs du Québec.
+ Details on the article

MONTRÉAL, le 13 décembre 2021 – Le Conseil du patronat du Québec (CPQ) réagit favorablement à l’annonce du ministre Jean Boulet qui détaille les aides accordées aux technologies de l’information. Selon le CPQ, les investissements vont aux bons endroits, c’est-à-dire dans la formation, la requalification et le soutien au recrutement international.

Si le virage numérique était bien amorcé depuis des années, la pandémie a considérablement accentué la transition dans tous les secteurs d’activités, en plus de faire éclater les frontières physiques. Que ce soit le télétravail, la télémédecine, le commerce en ligne ou les cours à distance, les applications du numérique se sont décuplées et demandent autant de nouvelles expertises que de formation afin de maintenir la position de leader qu’occupe le Québec dans ces domaines. De plus, le Québec est déjà un chef de file dans les jeux vidéo, les effets spéciaux et l’intelligence artificielle, si bien que la demande en travailleurs expérimentés excède l’offre. Cette pénurie n’en est que plus grande aujourd’hui.

« Il est vrai que le domaine des technologies de l’information est en effervescence au Québec et les besoins seront immenses dans les prochaines années. Alors que la pandémie a accéléré la nécessité de prendre le virage numérique pour de nombreux secteurs économiques, nos entreprises se butaient au manque de travailleurs qualifiés en TI pour répondre aux besoins. Si le Québec veut conserver sa réputation de pôle mondial en TI, le gouvernement se devait d’agir. Notre demande d’accentuer la formation en entreprise a de toute évidence porté fruit », se réjouit M. Karl Blackburn, président et chef de la direction du CPQ.

« L’annonce d’aujourd’hui permet d’éviter le pire dans un secteur névralgique et transversal, mais plusieurs domaines demeurent exclus du plan gouvernemental. Il s’agit d’un très grand pas dans la bonne direction, mais n’en demeure pas moins qu’il faut élargir considérablement le bassin de main-d'œuvre. Ces stratégies sectorielles sont extrêmement porteuses, mais il faut se doter d’une vision globale en 2022 », insiste M. Blackburn.

-30-

Source : Victoria Drolet
Attachée de presse
Conseil du patronat du Québec
[email protected]q.qc.ca
Tel. : 514-288-5163
Cell. : 438-888-3312

À propos du CPQ : Créé en 1969, le CPQ est une confédération de près de 100 associations sectorielles et de plusieurs membres corporatifs (entreprises, institutions et autres employeurs). Il représente ainsi les intérêts de plus de 70 000 employeurs, de toutes tailles et de toutes les régions, issus des secteurs privé et parapublic.

Photo par ThisisEngineering RAEng sur Unsplash

Opération main-d’œuvre : le CPQ accueille favorablement l’aide ciblée pour répondre aux besoins en technologies de l’information

Related Articles

Newsletter