Historique

C’est le 20 janvier 1969 que le Conseil du patronat du Québec (CPQ) a pris naissance sur la scène québécoise, à l’occasion d’une assemblée générale de ses membres.

Bien qu’il soit fait référence à cette date pour camper historiquement les origines du CPQ, il n’en demeure pas moins important de signaler qu’elle ne venait que couronner officiellement plusieurs années de travail car, somme toute, c’était depuis 1963 que les fondateurs du CPQ  étaient déjà à l’oeuvre.

Ainsi, en février 1963, à la suite d’une réunion importante tenue à Montréal, et regroupant des porte-parole autorisés des milieux des affaires, syndical et universitaire, qu’un consensus a été établi sur la nécessité de créer, au Québec, une fédération d’associations d’affaires.

Lors de cette réunion, un comité de travail restreint, composé de représentants d’associations d’affaires a reçu comme mandat de fonder sous la forme d’un « comité provisoire » ladite fédération.  Il a été décidé de nommer cette nouvelle structure en gestation « Le Conseil du patronat du Québec ».

Le CPQ était donc vraiment propulsé, même si le « comité provisoire » n’a été mis en oeuvre qu’une année plus tard, soit en mai 1964.

Toutefois, pendant cette période, le rodage véritable prenait force : élaboration d’un mandat, d’une structure, de règlements, et recherche des moyens d’action les plus appropriés. Ces divers travaux ont permis d’ailleurs la tenue, à l’automne 1964, de ce qu’il a été convenu d’appeler « l’assemblée officielle de fondation du Conseil du patronat du Québec ».



Voici les étapes marquantes de l’évolution du CPQ :

Mai 1965 : Le conseil d’administration autorise la demande d’incorporation.

Octobre 1965Le conseil d’administration réalise que le CPQ, pour être efficace, devra compter sur un secrétariat permanent dont la mise sur pied ne pourra être concrétisée qu’avec l’appui financier d’un certain nombre d’entreprises.

Février 1966L’idée d’un fonds spécial de lancement et d’un comité de souscription est acceptée officiellement par le conseil d’administration. Au mois de mai de la même année, le projet est proposé à l’assemblée générale, et accepté.

Mars 1966Le CPQ obtient ses lettres patentes.

Mai 1966 à juillet 1967 : Le financement demeure la principale préoccupation des administrateurs du conseil. À l’été 1966, des représentants du CPQ rencontrent les présidents, ou vice-présidents, anglophones de quelques entre­prises afin de susciter leur adhésion aux objectifs poursuivis par le CPQ et de solliciter éventuellement leur appui financier.

Une rencontre semblable est organisée par la suite auprès des milieux francophones. L’appui moral des entreprises étant acquis, et une forme de représentation de ces dernières au sein du conseil étant assurée par la création du Bureau des gouverneurs, un comité des finances formé d’hommes d’affaires bien connus est constitué. Une des premières démarches de ce comité consiste dès lors à la recherche d’un homme d’affaires qui assumera en permanence la direction du Conseil.

Juillet 1967
Plusieurs hommes d’affaires sont pressentis. M. Charles Perrault, président de Casavant frères limitée, manifeste son intérêt pour la présidence, et la campagne de souscription est lancée au début de 1968. À la fin de cette même année, l’appui financier des entreprises est acquis et l’existence du CPQ est assurée pour cinq ans.  M. Perrault accepte la direction permanente du Conseil.

Le 20 janvier 1969 : À l’occasion d’une assemblée générale spéciale, le CPQ est créé. Sous la direction du président-directeur général, M. Perrault, et du directeur adjoint, M. Ghislain Dufour, le secrétariat permanent entame ses opérations le 3 février 1969. C’est dans des locaux prêtés par la compagnie CIL que le CPQ commence ses activités avant de s’installer à la Maison du commerce pendant ses cinq premières années d’existence.

Mai 1976M. Perrault quitte le Conseil pour fonder sa propre firme de consultation. Il est remplacé par M. Pierre Des Marais II.

Les structures du Conseil sont modifiées cependant : le président du CPQ sera dorénavant un homme d’affaires non salarié par le Conseil, disponible à temps partiel, et un poste de vice-président exécutif est créé.  M. Ghislain Dufour accède à ce poste.

Mai 1978M. Pierre Côté succède à M. Pierre Des Marais II à la présidence du Conseil.

Mai 1982M. Sébastien Allard succède à M. Pierre Côté et devient le quatrième président du CPQ.

Juin 1984 : Le CPQ fête son quinzième anniversaire de fondation.

Juin 1986 : Le CPQ modifie ses structures : l’organisme sera dorénavant sous la responsabilité d’un président du conseil d’administration et d’un président-directeur général. M. Marcel Bundock est nommé président du conseil d’administration et M. Ghislain Dufour, alors vice-président exécutif, accède à la présidence du CPQ.

Juin 1988 : Madame Jeannine Guillevin-Wood, présidente, Guillevin International, remplace M. Marcel Bundock à la présidence du conseil d’administration pour un mandat de deux ans.

Janvier 1989 : Le CPQ fête son vingtième anniversaire.

Juin 1990 : M. Guy Laflamme, président, Les Industries de la Rive-Sud ltée, devient le troisième président du conseil d’administration pour un mandat de deux ans, renouvelé en 1992 pour une autre période de deux ans.

Juin 1994 : M. Jim Hewitt, président, Hewitt Equipement ltée, devient le quatrième président du conseil d’administration pour un mandat de deux ans, renouvelé en 1996 pour un mandat additionnel de sept mois.

Juin 1996 : M. Ghislain Dufour quitte le CPQ après 27 ans de service, dont 10 à la présidence.

Février 1997 : M. Denis Beauregard, ex-directeur de la recherche au CPQ, remplace M. Ghislain Dufour.

Février 1997 : M. Ghislain Dufour, président démissionnaire, devient le cinquième président du conseil d’administration pour un mandat de 16 mois.

Janvier 1998 : M. Denis Beauregard quitte la présidence du CPQ.

Juin 1998 : M. Ghislain Dufour quitte la présidence du conseil d’administration et il est remplacé par M. André Y. Fortier, président, Ressources Campbell inc., qui devient le sixième président du conseil d’administration pour un mandat de deux ans, renouvelé en 2000 pour un deuxième mandat.

Juin 1998 : M. Gilles Taillon remplace M. Denis Beauregard comme président du CPQ.

Mars 2000 : L’ex-président du CPQ Ghislain Dufour publie Ghislain Dufour témoigne des 30 ans du CPQ, un essai paru aux éditions Transcontinental.

Juin 2002 : M. André Y. Fortier est remplacé à la présidence du conseil d’administration par M. Guy G. Dufresne, président et chef de la direction, Compagnie minière Québec Cartier, qui devient le septième président du conseil d’administration pour un mandat de deux ans.

Juin 2004 : M. Guy G. Dufresne assume un deuxième mandat de deux ans à la présidence du conseil d’administration.

Janvier 2006 : M. Gilles Taillon quitte la présidence du CPQ.

Avril  2006 : M. Michel Kelly-Gagnon remplace M. Gilles Taillon à la présidence du CPQ.

Novembre 2006 : M. Guy G. Dufresne est remplacé à la présidence du conseil d’administration par M. John LeBoutillier, président du conseil d’administration, Industrielle Alliance Assurances et services financiers, qui devient le huitième président du conseil d’administration pour un mandat de deux ans.

Novembre 2006 : M. Pierre Pomerleau, président et chef de la direction, Groupe Pomerleau, devient le premier vice-président du conseil d’administration du CPQ pour un mandat de deux ans.

Septembre 2008 : M. John LeBoutillier assume un deuxième mandat de deux ans à la présidence du conseil d’administration.

Novembre 2008 : M. Pierre Pomerleau assume un deuxième mandat de deux ans à la vice-présidence du conseil d’administration.

Janvier 2009 : M. Michel Kelly-Gagnon quitte la présidence du CPQ.

Mars 2009 : M. Yves-Thomas Dorval remplace M. Michel Kelly-Gagnon à la présidence du CPQ.

Septembre 2009 : L’ex-président du CPQ Ghislain Dufour publie Pour le meilleur et pour le pire, 30 ans de relations entre les patrons et gouvernements au Québec (1969-1998), un essai paru aux éditions Les Malins qui relate trois décennies de rapports entre le CPQ et la classe politique du Québec.

Décembre 2009 : Le CPQ célèbre son 40e anniversaire de fondation en compagnie de Paul Martin, premier ministre (2003-2006) et ministre des Finances du Canada (1993-2002), Bernard Landry, premier ministre (2001-2003) et ministre des Finances du Québec (1985 et 1996-2001), et Monique Jérôme-Forget, ministre des Finances du Québec (2007-2009). Le CPQ profite de l’événement pour annoncer, en hommage à son ancien président, la création de la Bourse Ghislain-Dufour, qui sera décernée annuellement à compter de 2010 à un étudiant(e) en relations industrielles des cycles universitaires supérieurs.

Novembre 2010
Jean-Yves Leblanc, administrateur de sociétés, devient président du conseil d’administration du Conseil.

Georges Dick, directeur général mondial – Hydroélectricité et barrage chez AECOM, devient vice-président du conseil d’administration du Conseil.

Avril 2014
Louis-Marie Beaulieu, président et chef de la direction du Groupe Desgagnés, devient président du conseil d’administration du Conseil.

Paul Dénommée, vice-président – contrôleur corporatif chez Metro, devient vice-président du conseil d’administration du Conseil.